LA BETTERAVE SUCRIERE

Culture introduite en 1964 sur 4000 Ha ;
-Les productions réalisées (Rendement 36 T/Ha) avec les richesses importantes (de 16 à 18%) ont conduits à l’installation de 3 Unités sucrières (SUTA-SUBM-SUNAT) d’une capacité de traitement de 14400 T/j.

text

Les actions engagées dans le cadre  du Plan Agricole Régional établis pour cette filière stratégique, dans le cadre du Plan Maroc Vert, notamment en amont agricole, ont permis de mieux valoriser les potentialités dont dispose la Région en matière de production betteravière depuis la campagne 2008/2009.

Les performances réalisées au cours des cinq dernières campagnes (2010 à 2014) sont ainsi :

  • Superficie semée : 13040 Ha soit ; 27% des semis à l’échelle  nationale.
  • Production   : 813.000 T soit ; 26% des réalisations nationales.
  • Rendement     : 62 T/Ha  à 18,56% de polarisation.
  • Production sucre     : 130.000 ; 29% des réalisations nationales.
  • Valeur production    : 350 millions de Dhs soit :

             .5% de la production agricole régionale.

             .7% de la production végétale régionale.

  • Nombre de journées de travail généré par le secteur : 1.5 Millions
  • Emplois crées au niveau de l’industrie :

           .Permanents 159

          .Saisonniers : 

    + 380 Saisonniers /jours de campagne d’usinage.

    +900 Manutentionnaires en campagne d’usinage.

    +Transport des cultures sucrières : 48 Millions de Dh.

    +Emplois de transport : 200 camions et 800 manutentionnaires.

  • Garantie du revenu pour 8000 familles d’agriculteurs (moyenne 37500 Dh/ha- campagne 2014).
  • Emplois stables pour 29 entreprises chargées de la distribution des  intrants et plus de 23 sociétés de services.
  • Contribution dans la production d’aliments pour l’élevage :  (Près de 48.000 T de mêlasse et 87.000 T de pulpe/pellets)

Filière gérée par Le Comité Technique Régional du Sucre du Tadla (CTRST) :

text

  • Plan consolidé par :
  • Plan Maroc Vert
  • Projet d’Agrégation de la Culture de la Betterave(SUTA)
  • Contrat Programme de Développement de la Filière Sucrière (Gouvernement Marocain et FIMASUCRE)
  • Objectifs

        * Sauvegarder les acquis
        * Développement des performances de production la filière sucrière

  •   Axes stratégiques :

              * Mise à niveau de l'amont agricole à travers :

  1. Le  renforcement du système d'encadrement,
  2. -Le développement de la mécanisation de la culture de la betterave,
  3. La généralisation de la betterave monogerme,
  4. Le suivi phytosanitaire de la culture,
  5. L’amélioration des services rendus aux agriculteurs en particulier le transport de la production,……
  6. L’amélioration des services rendus aux agriculteurs en particulier le transport de la production, et le paiement des betteravietrs……

              *Mise à niveau de l'outil industriel

  1. Automatisation de la réception
  2. Mise à niveau de la chaine de transformation, 

text

text

text

- Le  renforcement du système d'encadrement : 
Pour un encadrement efficace des agriculteurs une convention de partenariat est signée entre l’ORMVAT et la SUTA qui mis en place une approche d’encadrement qui tient compte de :

  • L’Evaluation des résultats enregistrés à la fin de chaque campagne pour déterminer les principales contraintes entravant le développement de la culture,
  • La Typologie  des exploitations en fonction des performances réalisées.
  • La fixation des objectifs de réalisation par zone selon leurs potentiels de production.
  • La mise en place sur le terrain  des équipes d’encadrement et de coordination composées de l’ORMVAT, DPA, SUTA et ABT à trois niveaux (CDA, CT, ADA et siège).

- La généralisation de la betterave monogerme :

La généralisation de la monogerme depuis la campagne 2009/2010 avait pour objectif contrarier la maladie de la rhizomanie au Tadla et faire profiter les agriculteurs betteraviers des avancés génétiques aussi bien en matière de tolérance à cette maladie  que de la production betteravière.

- Le développement de la mécanisation de la culture de la betterave : 

Tenant compte du manque ressentie en matière de la main d’œuvre et du parc de mécanisation et en vue d’alléger les charges de celle-ci 26 sociétés de prestations sont créés dans le cadre des programmes MOKAOUALATI et INTILAKA avec la mise en place d’une stratégie de mécanisation à court et moyen terme basée sur :

     * La mécanisation de l’ensemble des opérations du train technique de la culture  de la betterave

     * Le préfinancement du matériel de mécanisation par COSUMAR au profit desdites sociétés

     * La mise en place de mesures d’accompagnement  notamment la pré-irrigation et la planification des opérations de mécanisation avec définition des objectifs dans le temps et dans l’espace.

- L’observatoire de phytiatrie : 

Cet observatoire est piloté par une équipe des cadres de l’ORMVAT, la SUTA et de l'ABT à travers la mise en place de :

    * Un réseau de parcelle de suivi de l’apparition et de l’évolution des ravageurs et maladies dans le temps et dans l’espace par zone d’intervention.

    * Un plan d’action de traitement pour chaque type de ravageur et maladie

    * Avertissement périodique via la cellule de phytiatrie pour permettre la gestion des actions d’intervention

    * Elaboration d’un bilan mensuel des actions engagées par zone d’intervention

- Recherche et développement : 

La mise en place d’un programme régional de recherche et développement consolidé dans le cadre d’un programme national, axé sur les principaux thèmes améliorant la production et la productivité de la culture de la betterave.

-PROJET D’AGREGATION :

*  Agrégateur : Société SUTA/COSUMAR

*  Nombre d’agrégés : 8000 à 11000 betteraviers

*  Superficie projetée : 16000 Ha en 2020

*  Rendement moyen objectif : 74 T/Ha en 2020

*  Production racine : 1.120.000 T en 2020

*  Programme d’investissement :

   - Investissements Agrégateur (AG)  : 1 261,6 Mdh

   - Investissements Agrégés (AGs) : 209,4 Mdh

   - Investissements  Projet (AG+AGs) : 1 471 Mdh

text

- Superfice semée : 

Campagne

2008

2009

2010

2011

2012

2013 2014

Objectif (Ha)

12000

13000

14000

15000

12500

13000 14500

Sup réalisée (Ha)

13500

13141

11200

15056

12500

13011 14876

Taux de  réalisation (%)

113

100

86

100

100

100 102

Sup récoltée (Ha)

13141

13140

11018

14529

12150

12627 14876

- Semis mécanique : 

Campagne

Objectifs (T)

Superficie réalisée  (Ha)

Taux de réalisation(%)

2009

6000

5658

94

2010

8000

7094

89

2011

10000

9854

98

2012

10000

8366

83

2013 10000 9790 80
2014 10000 10230 102

-Traitement phytosanitaire : 

Campagne

Objectifs en hectare

Superficie traitée en hectare

Taux de réalisation (%)

2009

22000

35784

162

2010

24000

41988

174

2011

26000

46100

177

2012

24000

38700

162

2013

28000

47600 170
2014

28000

48764 175

 

   

 

-Peulement : 

Campagne

Objectifs en Pieds par hectare

Nbre Pieds par hectare

Taux de réalisation (%)

 2009

85000

87000

102

 2010

85000

75200

88

 2011

85000

78378

92

 2012

85000

82476

97

 2013 85000 83647

98

 2014 86000 86170

100

 

  

 

-Arrachage mécanique : 

Campagne

Objectifs en hectare

Superficie en Hectare

Taux de réalisation (%)

2009

4000

865

22

2010

4000

2000

50

2011

4000

3400

85

2012

4000

2200

55

2013 4000 1515

38

2014 4000 1750

44

 

* Unité de traitement :

  • §  Date de création : 1966
  • Nombre d’unités : 1 Site de production : Sucrerie SUTA
  • Capacité de traitement : 9000 T/J
  • Production sucre : 120.000 T
  • Part dans la production nationale : 33%
  • Production mélasse : 48.000 T
  • Production pulpe/pellets : 87.000 T

* Sucre produit (Marque Palmier) :

  • Sucre Granulé : 1 Kg, 2 kg et 50 Kg
  • Pain de sucre mécanisé : 2 KG Morceau et Lingot