Laboratoire de protection des végétaux

Au cours de leurs développements, les cultures sont soumises à des attaques d’origine biotique et abiotique qui affectent d’une manière directe les rendements et la qualité des produits. Bien que diverses méthodes de lutte soient disponibles, il est souvent difficile de justifier une intervention de lutte en absence d’un diagnostic fiable de l’anomalie observée chez une culture donnée.

Donc l’établissement d’un diagnostic correct des anomalies observées constitue une étape essentielle dans le processus d’entretien et de protection des cultures. En effet, la création du laboratoire de phytiatrie au siège de l’ORMVAT a été initiée en 2002, en vue de répondre aux besoins ressentis en matière d’identification des agents pathogènes qui affectent les cultures, notamment les champignons qui sont difficilement reconnaissables.

Afin de lancer les activités de ce laboratoire sur des bases solides, l’ORMVA du Tadla a sollicité l’assistance technique d’une institution spécialisée (IAV Hassan II). Cette assistance consiste à la formation des cadres et techniciens de l’ORMVAT pour assurer un bon fonctionnement du laboratoire et répondre aux demandes des conseillers agricoles et des agriculteurs.