Projet de modernisation .......

Projet de modernisation de l’agriculture irriguée dans le bassin Oum Er Rbia (PROMER)

Le Projet de modernisation de l’agriculture irriguée dans le bassin Oum Er Rbia contribue à l’objectif général de développer une agriculture moderne à haute valeur ajoutée et à aider les agriculteurs participants au projet à utiliser l’eau d’irrigation de manière plus efficiente et durable en vue d’atténuer les effets actuels et attendus de la raréfaction des ressources en eau. Ce projet comprend trois composantes :

  • La composante 1 du projet portant sur « l’amélioration du service de l’eau d’irrigation » a pour objectif d’assurer aux agriculteurs participants au projet un service d’irrigation répondant aux exigences des systèmes d’irrigation localisée. Cela sera réalisé grâce au remplacement des canaux d’irrigation par des systèmes sous-pression ou à l’adaptation des réseaux sous-pression existants et à la fourniture de l’eau d’irrigation à la demande.
  • La composante 2 portant sur « l’appui aux agriculteurs » a pour objectif d’appuyer les agriculteurs ciblés à un meilleur usage du nouveau système d’irrigation dans le but d’atteindre les objectifs escomptés en termes de rendement d’eau, de productivité, d’accès aux marchés et d’une meilleure connaissance de leur nappe à travers (i) des contrats de partenariat, (ii) le renforcement de leurs capacités techniques et de gestion et (iii) leur sensibilisation à une gestion durable de leur nappe.
  • La composante 3 portant sur l’appui aux ORMVA pour la gestion et le suivi du projet, comprend les activités d’appui à la gestion durable du projet. Elle comprend la formation, l’assistance technique et les équipements informatiques et de laboratoire nécessaires à la gestion et au suivi environnemental et agricole du projet. La Banque Mondiale appuie, à la demande du Gouvernement marocain, le financement et la mise en oeuvre de Projet de modernisation de l’agriculture irriguée dans le bassin Oum Er Rbia dans le périmètre du Tadla. Le projet ne prévoit pas de financer d’interventions qui impliqueraient le déplacement involontaire de populations. Par contre, des acquisitions de terrain seront nécessaires pour la construction de certains ouvrages financés par le projet, et à ce titre la politique opérationnelle PO 4.12 s’applique.