Projets du pilier I : visant le développement d’une agriculture à haute valeur ajoutée, grâce à des investissements privés organisés autour de nouveaux modèles d’agrégation ;

 

Projet Pilier II :visant le développement d’une agriculture sociale et l’amélioration du revenu agricole des exploitants les plus vulnérables, notamment dans les zones défavorisées (montagnes et bour défavorable).