Pilier II

Projet Pilier II :visant le développement d’une agriculture sociale et l’amélioration du revenu agricole des exploitants les plus vulnérables, notamment dans les zones défavorisées (montagnes et bour défavorable).

Délimitation du Projet :

  • Province                           : Fkih Ben Salah
  • Communes Rurales          :Khalfia
  • Superficie de l’olivier      : 860 Ha
  • Nombre de bénéficiaires :  610

Objectif du projet :

  • Valorisation de la production de grenadier d’Ouled Abdellah ;
  •  Organisation de la commercialisation de la production ;
  • Accompagnement et renforcement du projet de labellisation du grenadier (Indication Géographique Protégée : IGP) et dont l’attestation a été délivrée par sa majesté Roi Mohamed VI au président de la Coopérative des producteurs de grenades d’Ouled Abdellah, à l’occasion du SIAM 2011

Composantes du projet :

  • Réalisation d’une station de conditionnement du grenadier d’une capacité de 20.000 Tonnes.
  • Une institution dite Dar Roumane( دار الرمان ), qui va être une vitrine et un lieu de rencontre des producteurs de la grenade ;
  • Une pépinière et un parc à bois qui vont se spécialiser dans la multiplication des plants de grenadiers qui vont être gérée par la Coopérative et vont servir pour l’extention du projet de plantation.

Coût global du projet    :

  • 13,525 Millions de Dirhams  dont 67% de l’Etat et 33%Coopérative         

Durée de réalisation du projet :

  • 4ans à partir de 2011

Impact du projet :

 

Situation actuelle

Situation année de croisière

Rendement T/ha

23

26

Production totale (T)

19 780

22 360

Production conditionné(T)

Néant

10 000

Chiffre d’affaires (KDH)

49 450

79 760

Marge brute à l’hectare (DH)

42 500

61 721

Revenu par agriculteur (DH)

45 687

66 350

Emploi crée  (JT)

60 200

74 730

 

Délimitation du Projet

  • Province                       : Fkih Ben Salah
  • Communes Rurales       Bradia-Khalfia-Hal Marbaa-Krifat-

                 Beni-Oukil-Beni chegdal-Dar Ouled Zidouh
                 -Had Beni moussa-

  • Superficie de l’olivier        : 1000 Ha
  • Nombre de bénéficiaires   :  500

Objectif du projet 

  • Mise sur le marché d’un produit d’huile d’olive extra vierge de haute qualité répondant aux normes ;
  • Labellisation  et certification du produit  de cette zone ;
  • Promotion du produit d’huile d’olive ;
  • Organisation des producteurs des olives.

Composantes du projet

  • Construction des locaux de l’unité de valorisation des olives ;
  • Acquisition d’une unité moderne d’une capacite de 20 tonne/jour ;
  • Organisation des producteurs en coopérative ;
  • Encadrement et formation des agriculteurs ;
  • Promotion de la commercialisation ;
  • Labellisation des huiles d’olives produites.

Coût global du projet

  • 5,31 Millions DH dont  88% de l’Etat et 12% de bénéficiaires

Durée de réalisation du projet

  • 4ans à partir de 2011

Impact du projet

 

Situation actuelle

Situation année de croisière (2014)

Rendement T/ha

3

5

Production totale (T)

3000

5000

Production transformée (T)

-

4500

Chiffre d’affaires (kdh)

9000

31500

Revenu par agriculteur (kdh)

5

24

Emploi crée  (JT)

20000

35000

 

Délimitation du Projet

  • Province                          : Azilal
  • Communes Rurales         :Afourer
  • Superficie de l’olivier      : 800 Ha
  • Nombre de bénéficiaires : 1000

Objectif du projet    

  • Amélioration des revenus des agriculteurs;
  • Mise sur le marché d’une huile d’olive extra vierge de haute qualité répondant aux normes ; 
  • Labellisation  et certification du produit  de cette zone.

Composantes du projet

  • Construction des locaux de l’unité de valorisation des olives ;
  • Acquisition d’uneunitémoderned’unecapacite de 20 T/h ;
  • Organisation des producteurs en coopérative ;
  • Encadrement et formation des agriculteurs ;
  • Promotion de la commercialisation ;
  • Labellisation des huilesd’olivesproduites.

Coût global du projet 

  • 5,82 Millions DH dont91% de l’Etat et 9% de bénéficiaires.

Durée de réalisation du projet

  • 3ans à partir de 2012.

Impact du projet

 

Situation actuelle

800 ha  olivier

Situation année de croisière

800 ha olivier

Rendement T/ha

3

5

Production totale (T)

2400

4 000

Production transformée (T)

-

3 600

Chiffre d’affaires (kdh)

7200

27 520

Marge brute à l’hectare (dh)

6 000

27 600

Revenu par agriculteur(dh)

4 800

22 080

Emploi crée  (JT)

24 000

 40 000

 

PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L’APICULTURE

 

  • Intitulé du projet                 Projet de développement de l’apiculture
  • Pilier ​                                     II
  • Localisation                       3 provinces : Béni-Mellal-Azilal-Fkih Ben Salah
  • Bénéficiaires                     4700 Apiculteurs
  • Nombre de ruches           4700 unités 
  • Objectifs du Projet         :    

                                             - Valorisation de la production du miel ;

                   - Organisation des apiculteurs ;

                   - Conditionnement et labellisation du miel ;

                                           - Promotion de la commercialisation du miel.

  • Composantes du Projet :

                                           · Modernisation du secteur apicole par l’installation et l’équipement d’une miellerie ;

                   · Installation et équipement de 2 ateliers de confection des ruches ;

                   · Organisation de la commercialisation du miel ;

                   · Organisation de la filière apicole par la création de l’Union des coopératives apicoles

                   · Labellisation des produits du miel  (signes distinctifs d’origine et de qualité).

                   ·  Actions d’appui (Encadrement et formation)

 

  • Coût global du projet                                   : 7,7 Millions DH.
  •  Délai de réalisation du projet global       : 5 ans
  •  Date de lancement du projet                    : 2010
  •  Impact du Projet                                           :

                                         · Modernisation du secteur Apicole (62%)

                        · Augmentation de la production du miel de 305 T à 568 T/an

                        ·  Amélioration des revenus des apiculteurs

  •